Avis Lecture : Le jardin secret de Marie

Informations

Auteure : Coralie Raphael
Genre : Fantastique, Jeunesse
Nombre de pages : 223
Auto-édition
One-shot
Couverture Le Jardin secret de MariePrix : 14,50 € (Broché), 1,99 € (ebook)

Résumé

Fille unique, Marie vit seule dans un immense manoir avec sa gouvernante Kate, et son père, qui ne rentre que rarement. Un soir, alors qu’elle entend un bruit étrange dans sa chambre, la fillette découvre dans les couloirs du manoir un passage souterrain qui mène à un jardin secret. Là, elle fait la rencontre de Sauge, une créature qui ne semble formée que d’une tête dans un bocal. D’abord effrayée, Marie se lie très vite d’amitié avec son nouveau compagnon. Sauge lui raconte une si belle histoire que la fillette sacrifie son sommeil pour se rendre chaque nuit dans le jardin, en cachette de sa gouvernante. Mais Marie s’interroge : qui a créé ce fabuleux jardin ? qu’est-il arrivé au corps de Sauge ? Alors que son attachement pour lui grandit, la jeune fille découvre un coffre enterré dans le jardin qui va bousculer sa vie...

Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier l'auteure pour l'envoi de ce roman et également de sa confiance.

On ne va pas se le cacher, ce qui m'a attiré c'est la couverture ! Lorsque je l'ai vu, je l'ai trouvé magnifique et très intrigante ! Au premier plan, les deux jeunes personnages sont très lumineux et souriants, et au second et dernier plans, les adultes semblent plus tristes et mystérieux et sont dans une sorte de pénombre. En plus ce style un peu manga : j'adore ! Puis j'en ai lu le résumé et comme j'ai une folle envie de livre jeunesse, je me suis proposée pour chroniquer ce roman auprès de l'auteure : je ne suis pas déçue ! Ce livre est magnifique !

Dans ce roman, on suit Marie, une vieille dame dans le premier chapitre, qui nous raconte son enfance dans le manoir de sa famille. Marie a alors 12 ans, vit seule avec sa gouvernante, Kate, dans cette grande maison, avec l'interdiction de sortir, même pour jouer dans le jardin. La jeune fille va découvrir un jardin caché dans le manoir, et y fera une découverte qui va la chambouler : Sauge, un garçon, ou tout du moins une tête dans un bocal, bien vivant !

Dès le début du roman, on a de la sympathie pour la petite fille qu'est Marie, dont le poids de la solitude pèse sur ses épaules. Sa gouvernante, Kate, lui rabâche sans cesse de bien se comporter, de ne pas courir partout, d'agir comme une lady. On ressent la tristesse de Marie, dont le père est au front... mais aussi son courage ! Pour une petite fille de 12 ans, elle s'efforce d'écouter les conseils de son grand-père ! Elle est attachante, intéressante et crédible. Son intérêt pour le jardin et Sauge lui permette de s'échapper pendant quelques heures à sa solitude et de pouvoir parler avec une autre personne.

Kate, par son comportement montre qu'elle protège la jeune fille et qu'elle l'aime énormément. Elle lui prodigue la meilleure éducation possible (révérences, maintien à table, etc) et elle est bienveillante avec Marie malgré le fait qu'elle ne soit ni démonstrative ni souriante. Je l'ai trouvé intrigante, surtout qu'elle s'habille tout de noir, couleur du deuil. 

L'univers de ce roman est assez restreint puisque l'essentiel de l'histoire se déroule dans le manoir et le jardin. Pourtant, on ne se sent pas du tout confiné, et le jardin a tout de l'émerveillement pour Marie comme pour nous. 

On y parle de solitude, d'amour, de courage, de peur et de compréhension... C'est une lecture douce et mélancolique, qui fera larmoyer les personnes un peu fleur bleue (comme moi), mais qui est splendide !

" La raison guérit de la peur. On craint ce qu'on ne parvient pas à expliquer de façon rationnelle. "

Le début est un peu laborieux, mais passé les deux premiers chapitres, on se prend rapidement dans l'histoire ! L'écriture est fluide, on n'est pas noyé sous des tonnes de descriptions (même si j'avoue que j'en aurais aimé un peu plus), mais elles sont amplement suffisantes. C'est épuré, c'est poétique et c'est beau ! J'ai également adoré cette fin que j'ai trouvé parfaite (et oui, j'y ai versé ma petite larme) ! Même si j'avoue que j'aurais aimé connaître la fin des aventures de Beth. 

Pour conclure

Une lecture jeunesse toute douce, abordant des sujets difficiles avec une écriture fluide, épurée et poétique ! 

Publier un commentaire

0 Commentaires